30 ans de VIH… YAKOI ?

Lolla Wesh par Monsieur G.

Les années de cendre… On enterrait nos potes les uns après les autres, chaque semaine, on en perdait un nouveau. Alors le week-end, on dansait à s’en damner l’esprit… Et les genoux surtout. Danser pour vivre… Act up… Tu as compris ? La nuit on dansait. Le jour on accompagnait nos potes au mouroire,histoire de leur donner un peu de dignité et de chaleur.

Le virus du sida est un phénomène “fascinant” quand on y pense… Cette petite chose invisible à l’œil nu qui a presque 35 ans nous cause encore bien du soucis à une échelle interplanétaire mon gars… Alors le sida n’existe plus vraiment… Enfin chez nous les occidentaux qui dégoulinent de privilèges…  Ah oui ! Chez nous, on n’est pas content d’un générique à cause de la taille de sa boîte. Problèmes de riches. Je vois mal une personne séropositive dans un pays défavorisé dont l’accès au soin est un Graal se plaindre de la typo sur la boîte d’un générique… à croire que les privilèges rendent aveugle.

J’aurais tant aimé qu’il n’y ait pas de débat à ce sujet…que ça n’existe pas tout ça… Mais il en est autrement et niveau débat, le sida est roi… Le sida est une maladie politique ah oui… Déjà, y a qu’à voir les populations qui en sont le plus vulnérables…. Certainement un coup des illuminatis. Ou de Beyoncé… Sous les ordres de Madonna. Quoi que… Les pédés, ce sont leur fond de commerce. Elles ne prendraient pas un tel risque. Qu’importe qui-quoi-comment lobby ou théorie du complot capillotractée (oui, je connais ce mot), le Sida est là, son virus aussi. Oui, faite bien la différence entre virus du Sida et le stade Sida hein… le Sida est le stade final du virus, les gens mélangent tout et sont persuadés de s’y connaitre….

J’en peux plus de tout ces gens qui ont un avis sur le sujet mais qui ne sont au courant de rien. La magie d’internet !

Entre les auto-diagnostiques et les experts en épidémiologie de doctissimo, c’est une foire aux conneries. Sans rentrer dans les détails, ce virus est là. 30 ans d’épidémie mais on ne sera pas loin de la stopper car dès que quelqu’un.e est dépisté.e positif.ve paf ! Médocs !

Alors ouais, c’n’est pas des smarties et ta vie est chamboulée, mais tu ne meurs pas comme les copains en 1984 et en plus, tu ne transmets pas le virus si tu prends bien ta pilule. Une révolution, mais personne n’en parle. C’est toujours plus simple de stigmatiser les séropositifs alors qu’ils surveillent leur santé bien mieux que beaucoup de séronegatifs et autres trouducs qui se définissent comme “clean” … Ahhhh ça m’énerve. Clean… “he he chui clean “qu’ils disent avec leur gueule suffisante comme si les séropos étaient sales… Mais les gens… Réfléchissez quand vous parlez…

Alors je vous rassure, je suis séroneg. Je vous” rassure”, oui, parce que je vous vois bien là tout crispés “mais pourquoi elle parle du sida elle m’angoisse… Je suis sûre qu’elle l’a avec tous ses tattoos et son allure de pédale haaa”, on appelle ça de la sérophobie ordinaire, sachez-le…. Je suis séroneg à mon dernier test, comme la plupart d’entre vous, dernier test qui date d’ il y a trois mois me concernant. Donc je ne suis pas vraiment sur de l’être encore à l’instant où je pose ces mots, mais je mets toutes les stratégies de mon côté pour y arriver. Surtout qu’en 2018, on a pas mal de trucs pour éviter le virus… Pas de vaccin certes et gna gna gna Lobiby pharmaco mes couilles. Stop on s’en balec’. Il y a des gens qui n’ont pas nos privilèges donc on s’en contente et on se bat pour partager nos privilèges.

Je pense à la PrEP par exemple. Moi, je la prends à heure fixe. C’est une pillule qui protège du VIH alors c’est pas le nouvel outil qui remplace la capote… Même si, finalement, chacun voit midinette à sa porte, mais c’est un outil en plus du condom qui protège du VIH.

Pour moi, c’est un outil en plus dans mon bolide du sexe… Tu vois, certains roulent vite avec la ceinture, d’ autres ne roulent vite qu’avec le casque et on en rencontre qui vont rouler vite avec le casque et la ceinture. Pour celleux qui roulent vite sans rien, bah c’est pas notre problème, en revanche on va monter avec un casque, car il peut avoir viré les ceintures… D’accord on aura quelques bleus mais ça se soigne… Car on sera entier pour les soigner. La PrEP c’est ça. Alors ouiiiii, il faut des rendez-vous chez un médecin bla bla bla, c’est une contrainte bla bla bla… Tu ne payes rien, c’est cadeau de la maison et en plus, tu as des gens  qui s’occupent de ta santé sexuelle. Alors que dans d’autres pays, l’éducation sexuelle, elle-même, n’est pas au programme, où des jeunes filles se font encore exciser…. Les privilèges encore… Et, plus y’a de privilèges, plus y’a de caprices, hein.

Pour certain la PrEP c’est un truc de grosse salope, c’était le même débat avec la pilule contraceptive ! Il paraîtrait que la PrEP, c’est l’outil de la salope notoire affamée de foutre qui baise partout. Oui en 1960, les femmes qui voulaient la pilule, c’était des salopes… Les femmes et les pédés même combat … Bah ouais… Solidarité !

Ce moyen de prévention génère des débats. Surtout chez les pédés hein. Ben oui, si on peut réussir à être plus méprisant et jugeant que les hétéros, c’est nickel ! Alors, on tape sur celleux qui tentent l’innovation préventive… Ça n’est rien de plus que du bashing à la façon Manif pour Tous. La chasse aux sorcières. La course à la salope, au bûcher la libération sexuelle !

Cet outil ce n’est pas un bonbon magique non plus hein on se détend les sphincters. Effectivement, on voit un médecin car la PrEP ne protège pas des IST… La capote si mais pas à 100 %… Et beh ? Personne ne laisse la saucisse dans le cellophane avant de la gauber hein !  Donc des IST, on en choppe pas mal comme ça… Vous ne saviez pas ? Okayyyy bon ben demain ils vont tous prendre rdv dans un centre de dépistage… Surtout les suceuses… Barbues ou non d’ailleurs. Effectivement, moi non plus je ne vais pas mettre de capote dans ma bouche et vu tout ce que je peux gober, je me fais dépister très régulièrement. Je prend mes devants, vu comment on me prend le derrière.

Avec la PrEP, mais aussi le TasP (traitement pour personne séropos qui leur permet de ne pas transmettre le virus, on parle de charge virale indétectable) et aussi les dépistages, on est dans une aire de révolution en terme de santé sexuelle. On peut enfin jouir sans entrave, on est plus en 1990, avec les injonctions à se contenter uniquement de la capote et si tu n’arrivais pas à la mettre où à l’utiliser, rien à foutre, tu étais taxé d’irresponsable…

Faudrait tout de même prendre le temps d’expliquer comment ça s’utilise la capote avant de frapper. Parce que visiblement les bien-pensants ne voient pas du tout le problème avec le plastique. Expliquer que ce n’est pas forcément naturel pour tout le monde, ça bloque…

Capote ou crève. Sympa le message de prévention, basé sur la culpabilisation alleezzzz. C’est claire que “emballer, juger, condamner” ça aide…

Lolla Wesh

 

Pour tout savoir sur l’association AIDES, qui lutte contre la propagation du VIH, rendez-vous sur leur site.

La Prep ? Kezako ? Rendez-vous sur Youtube pour en apprendre plus et ici pour le statut de séropo indétectable.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.