EAT MY BOOKS #5 : CARNAVAL

Carnaval, de Ray Celestin, traduit de l’américain par Jean Szlamowicz, Editions 10-18

La Nouvelle-Orléans en 1919 mon gars, un nid à fantasmes pour n’importe quel pélo qui aime la musique et la magie noire.

T’es à la recherche d’un truc haletant, ambiance jazzy et marécages ? un peu de vaudou avec ta tasse de thé ? Plonge.

Non seulement Carnaval est un polar prenant mais en plus Celestin joue les historiens en nous apprenant plein de choses sur cette ville qu’on aimerait tous aller visiter avant d’passer l’arme à gauche (allez j’te vois dans le fond là à hocher la tête discrétos fais pas genre).

Des rues bondées bourrées de musique, aux quartiers éclectiques dans lesquels chaque communauté aime pas trop se mélanger (métisses, noirs, italiens, cajuns,…) à la bouffe cosmopolite, melting pot de toutes les cultures qui y règnent, tout est retranscrit d’une main de maître et c’est avec jubilation qu’on attaque chaque chapitre ainsi dévoré en 2-2.

Niveau sorcellerie, ça manque pas trop non plus et maintenant que j’ai vu Angel Heart (avec Mickey Rourke et Robert De Niro), j’peux me vanter de dire qu’on s’y retrouve sans malaise.

Une véritable chasse à l’homme, inspirée de faits réels (le tueur a vraiment existé), trois enquêtes vont être menées par plusieurs protagonistes, tous nageant dans des eaux différentes et chacun avec sa manière de faire avancer l’enquête. Un flic, un ancien flic corrompu par la mafia, unE détective de l’agence Pinkerton et son ami musicien seront tous au rendez-vous pour dynamiser l’histoire.

Palpitations, personnages attachants, images à profusion et une grosse envie de parcourir youtube à la recherche de morceaux musicaux de l’époque, crois moi, t’en auras pour ton billet.

“On juge pas un livre à sa couverture”. Mon cul, avoue que direct rien qu’en voyant la tête qu’elle a t’es déjà entrain d’enfiler tes santiags et d’enfourcher ton canasson en quête du Graal.

Bah tu peux foncer dessus minou, parole !

See ya !

(Besos tambien)

Lou



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.