L’ésotérisme, le cartésianisme et moi. (Part3)

Cette fois, l’occulte et moi avons pris nos distances pendant presque dix ans. La fac était terminée, j’avais trouvé un travail, puis monté ma propre entreprise. Je bossais beaucoup, et très dur. Je n’avais plus le temps de lire, plus le temps d’écrire, tout était concentré sur mon travail, manuel en très grande partie. Je travaillais tellement que je me suis affreusement blessée l’épaule droite lors des préparatifs des ventes de Noël il y a cinq ans. Impossible de bouger mon bras droit, de le lever. Bloquée, punie.

Les docteurs ont cherché ce que je pouvais avoir pendant des semaines. Rien ne se voyait aux radios, rien à l’échographie, rien au scanner, rien nul part. J’avais tout de même des séances de kinésithérapie pour me soulager et surtout, l’interdiction de travailler. J’ai très mal vécu ces longs mois, je reprenais en douceur le travail, mais très vite les positions m’étaient inconfortables. Je faisais attention, j’écoutais mieux mon corps.

Puisqu’aucun médecin n’avait trouvé la source de ma douleur, j’étais sous très lourds anti-douleurs, les doses augmentaient, la douleur ne s’atténuait pas du tout.

Un ami à moi de très longue date m’a parlé de son « don ». Il avait récemment découvert qu’il était magnétiseur, issu d’une famille de personnes possédant des “dons”. Il était parti quelques mois en Angleterre chez une cousine à lui apprendre à se servir de ce « don ».

J’étais totalement sceptique, mais je le laissais me raconter ce qu’il avait soigné. Au bout d’un moment, je lui ai proposé qu’il me « soigne », je ne l’avais pas vu depuis longtemps, l’occasion fait le larron.

Nous avons pris le temps de connecter après des années sans s’être vus, il m’a raconté sa vision du monde, des énergies, il parle « d’auras », de « don », « d’instances supérieures ». Je lui réponds que je crois que peut être des énergies existent, mais refuse de mon côté de les lier à du spirituel.

Pour moi, la science en général, et la médecine en particulier ne se penchent pas sur ces « guérisseurs » et ces « énergies ». Il y a assez à étudier, et ça n’est pas très rentable financièrement. Nous tombons d’accord sur le fait que peut être oui, il peut soigner avec des forces, pour lui spirituelles pour moi simplement inexpliquées. Après tout, on a longtemps cru que les épileptiques étaient possédés par Satan….

Je le laisse me magnétiser, lui disant que je n’ai rien à perdre. Il sait que j’ai très mal à l’épaule. Il s’assoit derrière moi et commence son rituel. Il marmonne, il fait bouger ses mains, les frotte, je crois, je ne regarde pas. Je sens tout d’un coup des courants chauds et froids dans mon épaule.

Très étonnée, je pense qu’il a posé ses mains sur moi, je lui demande et tourne très légèrement la tête pour voir, pas du tout. Ses mains sont bien à plusieurs centimètres de mon épaule et je sens ces courants passer entre mon épaule, profondément, et ses mains. Je le laisse faire, c’est très agréable bien que surprenant. Il me dit que c’est bon.

Je ne sens pas la différence. Je le taquine en lui disant que si ça fonctionne, je voudrais même croire aux farfadets. Le lendemain, la douleur est moins présente. J’en suis la première étonnée. Le surlendemain encore moins, et jour après jour, j’arrive à un stade où la douleur a totalement disparu. En une semaine, je retrouve mon épaule comme avant la blessure. Après des mois de médicaments très lourds, et de rendez-vous chez des tas de médecins, je n’ai plus mal.

Je peux bouger à nouveau, j’avais quasiment oublié ce que c’était que de ne plus avoir mal. Je lui écris, je suis tellement surprise, et reconnaissante. J’espère que ça va durer. C’est un premier coup dans mes convictions. J’arrive toujours cependant à lier mes convictions scientifiques et cette guérison, pensant toujours, et je le pense d’ailleurs encore des années après, que ce n’est que des forces non étudiées, mais bien réelles. Le corps humain est plein de ressource et nous ne l’écoutons plus assez. Là où j’ai été « bluffée » car vraiment surprise, c’est quand malheureusement la douleur m’est revenue, extrêmement vive, comme au premier jour d’un coup d’un seul pendant que je faisais des courses.

Après une grosse semaine de répit, je revenais à la case départ. Désespérée, je prends mon téléphone pour écrire à mon ami. Il m’avait précédé avec un message « Tu as mal là ? Tout de suite maintenant ? ». Sans voix, je lui réponds que oui et lui demande comment il sait ça. Il me répond qu’il a terriblement mal aussi. Il me décrit la douleur, alors que je ne lui avais jamais dit comment elle se manifestait. Les douleurs sont similaires, en tous points.

Il m’explique qu’il n’a pas pensé à se « nettoyer » après m’avoir magnétisé et qu’il a absorbé la douleur, qu’on est désormais connectés avec cette dernière, qu’il va me magnétiser à distance. Mon scepticisme revient de plus belle, et cependant la douleur est repartie.

Ça fait cinq ans, je n’ai pas « plus du tout » mal. Je ne suis plus bloquée. Mon épaule reste une zone sensible lorsque je suis stressée ou fatiguée, mais au pire du pire de la douleur que je peux ressentir actuellement, je ne suis qu’à 1/10ème de ce que je subissais à l’époque. Force m’était de constater, que par une force ou une autre, mon épaule avait été magnétisée et qu’elle allait mieux là où toute la médecine avait buté durant des mois.

Je pense que cet événement, bien que je l’explique de manière assez rationnelle m’a doucement réouvert à l’occulte que j’avais totalement mis de côté.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.